1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à DOLE
  3. DOLE ET LE CYCLISME

DOLE ET LE CYCLISME

Publié le 17/06/2022

La ville natale de Louis Pasteur a accueilli le Tour de France à trois reprises. Lors de son dernier passage, en 2017, le peloton s’y était élancé en direction des Rousses, où le Français Lilian Calmejane avait signé en solitaire le plus beau succès de sa carrière. En 1939, le Luxembourgeois François Neuens s'y était imposé au terme d'une échappée en compagnie du Néerlandais Toon Van Schelden tandis que Maurice Archambaud remportait l'après-midi même le chrono disputé entre Dôle et Dijon. En 1992, c'est de Dole que s'était élancée une étape remportée à Saint-Gervais-Mont-Blanc par le Suisse Rolf Jaermann. Ce jour-là son compatriote Alex Zülle n’avait pas pris le départ et le Français Charly Mottet avait été contraint à l’abandon, victime d’ennuis hépatiques. Jaermann, dont ce fut l’unique succès sur la Grande Boucle, avait débordé dans le final Pedro Delgado et Stephen Roche. Pascal Lino avait conservé son Maillot Jaune avant de le perdre le lendemain au profit de Miguel Indurain.  La ville a également accueilli l’arrivé d’une étape de Paris-Nice remportée par Eddy Planckaert en 1985. En 2012, le prologue du Tour de l’Avenir s’était déroulé à Dole et avait vu la victoire de l’Australien Jay McCarthy, aujourd’hui chez Bora-Hansgrohe

 

www.letour.fr

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous